Creative Jam: où comment nous avons fait de ces 8 heures un véritable playground créatif!

written by sandrine 24 septembre 2012
Creative Jam: où comment nous avons fait de ces 8 heures un véritable playground créatif!

Nous avons inauguré, ce samedi 22 septembre, notre premier Creative Jam.
Un creative Jam, c’est un workshop créatif dont l’idée principale repose sur la capacité à improviser (jam est un mot emprunté au Jazzmen qui décrivaient ainsi leurs séances d’impro entre eux).
Des personnes de tous horizons et qui ne se connaissent pas de rencontrent pour la première fois pour former des équipes.
Un thème, connu des seuls organisateur est soumis aux équipes qui disposeront de de 8h pour réaliser un prototype.

Le thème
Nous avions choisi le thème du « playground« .
Nous souhaitions que le thème soit ouvert, inspirant et très accessible.
Lorsque ce nom s’est imposé à nous, cela nous a semblé faire une évidence pour deux raisons:

  • > notre slogan, « we plug, you play » nous conduit à toujours imaginer comment nous pourrions créer des expériences ludiques et agréables
  • > nos systèmes sociaux, économiques, environnementaux sont dans un tel état de délabrement, que nous intéresser à les faire changer en s’amusant, semblait très inspirant.

Pour faire un creative Jam un thème ne suffit pas.  Il faut poser une question à laquelle nos équipes devront tâcher de répondre.
Bref, il faut poser un problème à résoudre.

Nous leur avons donc proposé « d’imaginer comment vous pourriez faire de votre quotidien un playground »

La préparation
Pour permettre aux équipes de s’immerger rapidement, nous avions constituer un moodboard sur le thème du playground.
En parcourant ce moodboard avec eux, nous avions déjà lancé les premières phase de leur processus de brainstorming.

L’organisation

Petit jeu d’introduction 😉

Pour la modique somme de 47,- nous prenions tout en charge.  Accueillis par un apéro le vendredi, les participants ont pu faire connaissance grâce à un petit jeu que nous avions organisé et ainsi former leurs groupes.  Cette rencontre leur a également permis de découvrir le thème et le moodboard, ce qui leur a donné l’opportunité, même de manière inconsciente, de laisser leur esprit gamberger durant toute la nuit.

Dès le lendemain matin à 8h30, tout le monde était présent pour déguster un copieux petit déjeuner et découvrir le problème à résoudre que nous avions décidé de leur soumettre.

La matinée fût coupée par une pause café/gâteau bienvenue pour rebooster les esprits surchauffés, puis se clôtura sur de superbes pizza qui furent avalées en quelques secondes.
Rassasiés, les équipes repartirent de plus belle dans la partie créative du workshop pour finir en beauté par une présentation des prototypes de chaque groupe.
Un fabuleux apéritif nous a permis de debriefer et longuement épiloguer sur les prochains creative jam auxquels tous étaient déjà partant de participer.

Le déroulement
Dès le samedi matin 9h, les équipes se mettaient au travail.
Afin de rythmer la journée mais surtout de faire du temps notre allié, nous leur avons découpé la journée en petits ateliers qui se succèdent avec tous un temps imparti à ne pas dépasser.  C’est mon minuteur de cuisine qui rythmera toute la journée en égrenant sa fatidique sonnerie à chaque fin d’atelier.

1. la matinée : brainstorm

Tout d’abord, nous leur avons demandé de réfléchir à la notion de « quotidien ».  L’objectif étant pour chaque groupe de déterminer à quelle partie du quotidien ils souhaiteraient s’attaquer.
L’un des groupes a choisi de s’attaquer aux transport en commun et l’autre s’est intéressé à cette tâche que peu aiment faire: le ménage!
Une fois cette décision prise, nous leur avons demander de brainstormer sur le mot « playground ».
Il fallait qu’ils puissent lister tout ce que cela évoquait pour eux afin de trouver leurs premières pistes.  Nous les avons guidé et soutenu pour qu’ils puissent développer leurs idées.  A ce stade les murs sont plein de post it colorés.
La phase suivante consistait pour eux à confronter leur idée de quotidien avec leur brainstorm sur le terme « playground » afin d’imaginer comment ils pourraient résoudre la problématique que nous leur avions soumis.  Afin de les aider dans cette délicate démarche nous leur avons proposé divers techniques pour affiner leur démarche créative comme le jeu des différences, les contraires, la critique etc…
Puis nous leur avons demandé de faire une exploration cognitive et fonctionnelle pour pousser toujours plus loin leurs idées.
A ce stade, les idées dont encore très brut mais elles se dessinent.  Alors intervient la phase de sélection et la formulation car plusieurs idées restaient encore en lice.
En leur demandant ensuite de formuler leur idée via un exercice de pitch et en leur demandant de trouver un nom à leur projet, nous leur avons permis de clôturer cette matinée avec un projet déjà bien tangible et surtout de découvrir le projet de l’autre équipe.

2. L’après midi : design & prototype

Une fois le repas englouti, tous se sont remis avec ferveur au travail car commençait pour beaucoup une étape un peu moins évidente: le design.
Nous leur avons proposé de créer une maquette « fil de fer » de leur projet afin qu’ils commencent à se projeter de manière plus concrète dans le fonctionnement de leur concept.  En dessinant, ils se sont rendu compte de leurs divergences mais aussi des possibilités offertes.  Ils se sont naturellement partagé la tâche en se penchant, à tour de rôle sur un des aspects du projet.
Une fois leur design validé, ils ont alors réfléchi à comment ils pourraient le rendre présentable en choisissant dans un cas de créer un petit flipbook et dans l’autre une simulation de téléphone, une BD et un ticket de transport.

Conclusion : les projets
Chaque groupe s’est alors prêté au jeu de la présentation (filmée je vous prie) pour faire découvrir son projet au reste des équipes.
C’est dans la bonne humeur et la franche rigolade que s’est donc clôturé cette journée.

Tout le monde est reparti inspiré avec plein d’idées dans la têtes.  Architectes, comme informaticien, business developpeur, marketeur ou designer, tous sont repartis galvanisés de cette journée qui restera marquée dans nos esprit comme la journée où deux embryons d’aventure ont peut-être vu le jour… à suivre.

Voici les deux projets qui sont sortis de cette incroyable journée:

Projet 1 – e-motion ou comment faire des transports en commun un playground

Projet 2 – Kan-Peki ou comment faire du ménage un playground

Crédits: si vous avez aimé ces projets, souhaiteriez les utiliser ou les développer, merci de contacter leurs auteurs en nous envoyant un mail à ask (at) netinfluence.chNous leur ferons passer le message.  Ces projets sont la propriété de leurs auteurs.

You may also like

2 comments

Michelle Volpe 24 septembre 2012 at 20 h 09 min

Netinfluence est devenu notre « playground » pendant cette journée!
J’ai trop aimée! C’était vraiment un plaisir travailler avec vous, et je crois qu’on s’amusant on a bien travaillé pour reussir à prototiper notre idée, en tout cas, je suis fier et au même temps impressionée d’avoir crée qqch en seulement 8h! Un grand merci pour cette experience! à ne pas manquer dans sa version 2.0 😉 je jouerai de nouveau c’est sûre!

Reply
sandrine 24 septembre 2012 at 20 h 47 min

Merci Michelle!!! On a doré faire ta connaissance et travailler avec toi 😉 A tout bientôt!

Reply

Leave a Comment

*