Logique de déconfinement

written by sandrine 17 avril 2020

L’annonce du déconfinement en Suisse était espérée. Après le discours de nos voisins Français qui ont géré la crise à leur manière, l’annonce du conseil fédéral était très attendue.

Depuis, les critiques fusent, car les politiques ont échoué – et c’est le seul reproche qu’on pourrait leur faire vu comme ils ont plutôt bien géré la crise Covid selon moi – à expliquer la logique du déconfinement.

Ayant écouté attentivement leur allocution, j’en distingue une logique (très ingénieure j’en convient) mais du coup très rationnelle pour expliquer pourquoi ils ont organisé les phases comme ils l’ont fait.

Etape 1 – one to one

On reprend les activités de service à personne qui sont principalement en 1 to 1. Autrement dit, si contamination il y a, on pourra remonter à la source car on est touché dans les 24h. Les crèches reprennent car les petits ne sont pas touchés et si touchés, idem, on remonte le fil. Et les entreprises qui n’ont pas une activité publique reprennent si elles peuvent garantir la distanciation + hygiène. Encore une fois, la traçabilité semble être possible dans ces conditions là.

Si cette étape ne provoque pas une explosion des cas, alors on passe à la seconde étape. Un monitoring est pratiqué et ce sont les données qui donneront ou pas le feu vert pour la suite.

Etape 2 – few to few

On fait rentrer les enfants de 4 à 16 faibles pourvoyeurs de virus, ainsi que les activités dans lesquelles il y a peu de public en contact (marchés) et où on peut continuer à contrôler le flux, type les magasins. On est dans un mode de contact 1 to few / few to few

Si cette étape ne provoque pas une explosion des cas, alors on passe à la troisième étape

Etape 3 – Many to Many

Ce sont les ados qui retrouvent l’école post-obligatoire et les restaurants. Il y aura pour ceux ci encore des mesures de distanciation à respecter mais on a agrandit petit à petit le cercle des personnes. On est dans un mode de contact many to many.

Je pense que l’incompréhension des mesures de déconfinement va avec l’idée incrustée dans la tête des gens que l’on cherche à les protéger du virus. Alors qu’en réalité ce que l’on cherche à faire c’est à lisser l’immunisation.

Dans la mesure où la maladie est principalement mortelle pour les personnes à risques, seules celle-ci sont à protéger. Et si dans un premier temps le confinement pour ces dernières est indispensable et encore probablement après le déconfinement des autres, seule l’immunisation de la majorité de la population et/ou l’arrivée d’un vaccin sont en mesure de les protéger pleinement.

You may also like

Leave a Comment

*