Les 10 trucs pour réussir sa campagne emailing

written by netinfluence 18 juin 2009
Les 10 trucs pour réussir sa campagne emailing

Voici des conseils qui peuvent vous être utiles si vous souhaitez lancer une campagne emailing.

J’ai voulu regrouper les points qui, selon mon expérience, sont les plus importants pour réussir sa newsletter.

Même si ces points vous paraîtront parfois évidents, il est important de les rappeler car une mauvaise stratégie emailing influence très rapidement les résultats de votre envoi.

 

1. Dessinez une structure

Le contenu de votre newsletter devra répondre aux attentes des lecteurs. Peu importe l’objectif de votre newsletter, il est bon de mettre au point une structure qui permet de placer votre contenu dans l’expace qui vous est donné. Dessinez par exemple des blocs par thème. Ainsi on garde un modèle unique et on modifie les informations à chaque nouvel envoi. Ceci permet d’intégrer une identité visuelle à votre newsletter, une cohérence qui mettra le lecteur en confiance. N’oubliez surtout pas de toujours permettre la désinscription de votre newsletter de manière simple et claire. Soyez transparent et laissez aussi une place pour intégrer vos coordonnées.

2. Proposez un design épuré

Il faut savoir rester simple avec les designs de newsletter.
Il faut avant toute chose qu’il respecte votre charte graphique de base pour garder une ligne directrice mais aussi pour ne pas affoler le lecteur qui va identifier votre design à votre société. Il n’y a pas de bon ou de mauvais design mais il l’important de ne pas en faire trop. Evitez l’association de couleurs trop vives ou de polices trop grosses qui pourrait supprimer le but premier de la newsletter: donner de manière claire les informations.

3. Offrez un contenu de qualité

Que votre newsletter soit informative ou qu’elle vous serve de support commercial pour vendre vos produits, le contenu doit être de qualité. Pourquoi ? Parce que les lecteurs, surtout pour les contenus informatifs, s’attendent à apprendre quelque chose, donc ne les décevez pas et offrez-leur un contenu à valeur ajoutée. Tant que le lecteur trouve un intérêt personnel à recevoir votre newsletter, l’idée de se désinscrire ne lui viendra pas à l’idée.

4. Adoptez les  » call to action »

Ce conseil est primordial dans les newsletters à caractère commercial. Présentez votre produit avec une jolie photo est très attractif mais votre objectif est de donner envie au lecteur d’être curieux et d’en connaître plus sur vos produits. Pour cela intégrez des « call to action » comme « cliquez ici » « réduction de 20% maintenant », etc… Les « call to action » sont souvent temporels pour pousser l’internaute à agir instantanément.

5. Soyez proche de vos lecteurs

Pour  que vos lecteurs n’aient pas l’impression de n’être qu’un abonné parmi les autres, il est important de jouer sur la personnalisation du contenu de l’email. On peut personnaliser un email à plusieurs niveaux:

– expéditeur mail:
On voit de plus en plus les expéditeurs de mail comme Emma de SmartBox, Elodie de AchatVIP. Cette humanisation de l’expéditeur donne un caractère personnel à l’email.

– sujet du mail:
Ce n’est plus révolutionnaire mais il est possible d’intégrer votre nom, prénom dans le sujet de l’email. Au début cette personnalisation était appréciée mais maintenant qu’elle est pratiquée par tous les expéditeurs, ce n’est plus un critère déterminant dans l’ouverture de l’email.

– contenu du mail:
Personnaliser le contenu d’un mail en fonction des goûts et des intérêts des lecteurs est probablement l’une des personnalisation qui porte le plus ses fruits. En effet, sondez vos lecteurs pour connaître leurs goûts et affichez-leur un contenu adapté à leur besoin. Vous verrez alors que votre taux d’ouverture et de clics augmentera de façon régulière.

6. Segmentez votre base de données

Pour offrir un contenu personnalisé à chacun de ces lecteurs, il faut bien sûr segmenter sa base d’abonnés. Plus la segmentation sera fine et précise, plus vous aurez l’assurance de connaître les préférences de vos lecteurs. Ce point est étroitement lié avec la personnalisation du contenu car plus vous connaîtrez vos abonnés, plus vous pourrez intégrer du contenu personnalisé, plus vous gagnerez en qualité et en satisfaction client. La segmentation peut se faire de manière géographique, par centre d’intérêt, par âge, par fidélité, etc..

7. N’oubliez pas le split-testing

Avant d’envoyer votre newsletter, faites des tests, beaucoup de tests.

– Compatibilité du message
Tout d’abord tester le format de votre message et sa compatibilité dans les différentes boites de messagerie. Il est intéressant de connaître pour cela les tendances d’utilisation des messageries. Voici quelques données qui sont extraites d’un rapport fait par Fingerprint:

– Performance des sujets
Vous pouvez aussi tester l’impact de vos messages en envoyant des intitulés différents à différents échantillons de personnes pour observer le comportement d’ouverture.

–  Adéquation du moment
Envoyez vos emails à des jours et des heures différentes pour arriver à déterminer quels sont les moments qui sont les plus propices pour avoir un maximum d’attention de la part des internautes.

8. Gérez votre flux d’envoi

Afin de garder un contact régulier avec vos lecteurs, il est bon d’envoyer du contenu de manière régulière. Donner le choix aux abonnés de la fréquence de réception des newsletters est d’ailleurs une bonne solution pour être sûr de ne pas les étouffer. il faut trouver un juste milieu pour ne pas harceler les abonnés avec du contenu répétitif  ou au contraire, en envoyer tellement peu souvent que les abonnées en oublient presque l’existence de votre newsletter. Dans les deux cas, le risque est le désabonnement, avec en prime si les envois sont jugés excessifs, de gros risques de se retrouver blacklisté.

9. Suivez les statistiques

Surtout ne négligez pas les statistiques et le reporting de chacun de vos envois. Ces données reflètent la satisfaction de vos lecteurs. Même si certaines données ne sont pas mesurables de manière objective ( je pense au taux d’ouverture qui est souvent faussé), regardez les résultats de votre première newsletter et comparez avec ceux de votre dernier envoi. Si votre taux d’ouverture ne cesse de baisser alors peut être vous faut-il revoir votre sujet ou le contenu.

10. Fidélisez vos abonnés

Pour ne pas perdre trop de lecteurs au fil des envois, n’oubliez pas de les impliquer dans ce que vous faites. Demandez leur leur avis en intégrant des minis-sondages dans votre email. Demandez-leur quels sont leurs sujets préférés et envoyez leur du contenu ciblé. Si vos lecteurs sentent que vous prenez en compte ce qu’ils aiment, et qu’ils voient que le contenu de votre newsletter évolue constamment, ils seront toujours fidèles car dans l’attente de votre information.

Voici donc les 10 trucs et astuces qu’il ne faut en aucun cas négliger pour créer sa newsletter. En espérant que cet article aide ceux qui lancerait une première campagne emailing, je vous donne rendez vous dans un prochain post pour parler encore des techniques de l’emailing. En attendant vos commentaires ou votre expérience sont les bienvenus.

This article was originally created by Marie Girardet

You may also like

Leave a Comment


*