Ce que vous avez raté de la SymfonyLive Lille 2019

written by Romaric 4 mars 2019

Les conférences SymfonyLive sont populaires, et elles s’exportent dans de nouvelles villes, avec pour la première fois des conférences à Tunis, Sao Paulo, Varsovie et Lille.
Je reviens de cette dernière, qui avait lieu vendredi dernier, voici un petit résumé de ce que vous avez raté.

Keynote: annonce de nouveaux composants

Cette conférence était l’occasion d’annonces importantes pour l’écosystème Symfony, avec l’introduction de deux nouveaux composants, HttpClient et Mime.

Le premier vise à devenir le standard de facto pour faire des requêtes HTTP au sein d’une application Symfony. Il remplace dans ce sens Guzzle, HttpPlug, une partie de Goutte, les appels directs à CURL et même file_get_contents(). On peut se réjouir de voir un standard apparaître, livré avec le Symfony skeleton, avec les mêmes garanties (sécurité, Long Term Support, Backward-Compatibility…).
Parmi les nouvelles fonctionnalités, il propose out-of-the-box différents transports, des requêtes asynchrones, le support d’HTTP/2 et du multiplexage…
Sa publication et son intégration sont en cours, vous pouvez suivre la PR sur Github.

Deuxième annonce, le composant Mime. On savait depuis quelques temps que SwitfMailer allait prendre sa retrait en 2019, et qu’un nouveau outil pour envoyer des e-mails allait être annoncé courant Mars. Vendredi dernier nous avons eu plus de détails sur la première brique.
Mime est un standard qui étend le format de base des e-mails, par exemple pour pouvoir inclure du HTML ou des images, ce premier composant est donc centré sur le contenu des e-mails. Il propose une interface plus moderne, plus fluent, pour construire le message. Parmi mes nouveautés préférées, il est possible sans code supplémentaire de rendre un template Twig, d’inliner du CSS, et surtout d’utiliser Inky, de Zurb Foundation. Ces fonctionnalités vont vraiment simplifier le développement d’e-mails enrichis compatibles avec tous les clients du marché!

Des conférences intéressantes

Le reste de la journée, sept conférences, toutes intéressantes, se sont succédées.

Le highlight a été pour ma part la découverte de Mercure, par Kévin Dunglas, un ensemble de protocole et d’implémentations intégrées avec Symfony, permettant de gérer des mises à jour temps-réel entre serveurs et clients (notifications push, applications collaboratives…).

Second hightlight, Titouan Galopin a présenté React, Redux, et comment mettre tout cela en route facilement avec Webpack Encore. J’ai apprécié d’avoir une explication claire des concepts derrière React, je trouve que cela manque souvent dans les tutoriels, qui nous font démarrer de suite le code.

Dernière mention spéciale, Kevin Verschaeve a fait un « Top 5 des raisons d’utiliser le serveur web local de Symfony », avec en réalité une 6ème raison et l’annonce d’une nouvelle fonctionnalité, l’autoconfiguration de certains services Docker. Le nouveau serveur local avait été annoncé à Lisbonne, en décembre dernier, il est bon de voir qu’il est activement développé avec de nouvelles fonctionnalités.
Pour plus de détails sur le binaire Symfony, vous pouvez consulter mon article de blog précédent.

Ce court résumé ne fait pas justice ni à la qualité des contenus présentés, ni à tout ce que j’ai pu apprendre.
Romain Gautier a commencé ici sur Github à recenser les slides et vidéos au fur et à mesure de leur mise en ligne, je vous invite à y jeter un coup d’oeil.

Ma première conférence

J’étais heureux de présenter mon premier talk officiel, de 40mn, intitulé Doctrine en dehors des sentiers battus. Le but était de détailler des fonctionnalités plus avancées de Doctrine, souvent inconnues, et de voir comment elles pouvaient nous aider face à des problèmes de performance ou d’organisation du code, par exemple quand on ne sait pas où mettre certaines logiques-métier. Il s’agissait aussi de donner un retour d’expérience, issue des missions de consulting, formation ou lead dev faites avec netinfluence.

Retrouvez les slides complets ci-dessous, et n’hésitez pas à m’envoyer vos retours ou questions!

Au revoir Lille, RDV à Paris!

Au-delà des aspects techniques, une conférence c’est aussi des rencontres, l’occasion d’échanger avec de nombreux intervenants, de visiter une ville (en image de l’article, le Palais du Musée Comtesse), de goûter des spécialités locales… pour avoir essayé le welsch du Nord, je trouve maintenant la fondue très light, presque diététique!

J’ai été ravi de cette première fois à Lille, et je vous donne rendez-vous à la SymfonyLive Paris, les 28 et 29 mars prochains. J’y représenterai netinfluence, et donnerai une nouvelle version de la présentation sur Doctrine.
N’hésitez pas à me faire coucou par email ou sur Twitter que l’on s’y retrouve, et pourquoi pas y faire une team Suisse 🙂

Le fameux welsch… l’alliance d’une fondue au cheddar et d’une croûte au fromage!

Symfony vous intéresse? Découvrez nos formations avancées.

Nos formations sont aussi disponible en pack de 3 jours, dans les locaux de votre entreprise ou bien dans d'autres villes sur demande.
Contactez-nous à formation@netinfluence.ch

You may also like

2 comments

Bastien PELLETIER-GARNIER 4 mars 2019 at 19 h 03 min

Bonjour Romaric,

Article intéressant pour ceux qui n’ont pas pu se rendre à l’event, merci.

Pour information votre lien sur Mercure retourne une 404 (Cf. https://blog.netinfluence.ch/2019/03/04/ce-que-vous-avez-rate-de-la-symfonylive-lille-2019/mercure.rocks ).

Reply
Romaric 4 mars 2019 at 20 h 31 min

Bonjour Bastien,
C’est bien vu, merci de l’avoir signalé, la coquille est corrigée!

Reply

Leave a Comment

*