Le vieux marketing est mort – A quand la nouvelle pub ?

written by sandrine 24 avril 2008
Le vieux marketing est mort – A quand la nouvelle pub ?

Internet offre des possibilités presque infinies en matière de créativité publicitaire.  Pourtant, publicitaires et annonceurs ne voient dans internet qu’un média de plus; auquel on applique les mêmes recettes que les médias classiques.

  1. Si on subissait sans broncher les pages de publicités dans les magazines; sur internet on peut éviter la publicité.  Adblocker, adcleaner… les solutions sont même fournies de base dans tous les navigateurs internet
  2. La syndication a bouleversé la conception même des visites sur un site et de la notion de trafic. Pouvant s’abonner au contenu uniquement grâce aux flux RSS, les visiteurs ne passent même plus forcément par les sites pour en connaître le contenu (s’il y a une pub, elle ne sera pas vue – un faible trafic ne signifie pas que le site n’est pas lu).
  3. Il se crée presque 3 blogs par seconde, soit environ 200’000 blogs par jour dans un internet qui a dépassé les 100 millions de sites.  Alors que veut dire un « trafic important » dans un monde si fragmenté ?  Youtube a plus de spectateur que n’importe quelle chaîne de télé…
  4. Une nouvelle race d’influenceurs est née : les bloggeurs  Encore plus puissants que les médias, ils ont bâti un rapport de confiance avec leurs lecteurs pourtant le trafic n’est pas forcément proportionnel à l’influence.

>>Quand on peut éviter la pub et que la popularité ne dépend plus du nombres de visiteurs ou en tout cas plus de manière linéaire, les vieilles recettes sont obsolètes.
L’attention se mérite, elle ne se vole pas.

Non seulement internet a changé, mais nous aussi nous avons changé. On se forge un avis en fonction de ce que nos pairs nous suggèrent et non plus en fonction de ce que les marques nous dictent.
Ce qui compte c’est moi
Nous sommes entrés dans l’ère des émotions et du sens, mais aussi de la personnalisation et de l’identification .
Ce qui compte c’est ce que les marques font pour que je me sente bien.
Et la pub classique ou les messages marketing ne font rien de tout cela. Créer un service, livrer un étude, sponsoriser une communauté, créer un blog, des outils des communication à valeur ajoutée ou travailler avec les influenceurs, sont de bien meilleurs moyens de faire des choses utiles et / ou agréables pour les gens.

Les possibilités de se faire remarquer et de construire cette nouvelle relation n’ont de limite que notre imagination. A voir ces exemples cités dans marketing 2.0 – Le Buzz dans l’industrie touristique

You may also like

1 comment

www.romanding.ch 28 avril 2008 at 12 h 22 min

La publicité pourrait changer de visage, si on s’en donnait a peine… Internet offre des possibilités presque infinies en matière de créativité publicitaire. Pourtant, publicitaires et annonceurs ne voient dans internet qu’un média de plus; auquel on applique les mêmes recettes que les médias classiques. Si on …

Reply

Leave a Comment


*