Vidéo: Conférence par Jean-Claude Biver « Le SponsorTing »
Misc

Vidéo: Conférence par Jean-Claude Biver « Le SponsorTing »

Jeudi 20 mai, le Swiss Marketing Club de Lausanne organisait une conférence exceptionnelle au Musée Olympique de Lausanne: « Le SponsorTing » par Jean-Claude Biver, le charismatique dirigeant de Hublot.

Avoir l’opportunité d’entendre une personnalité et un leader hors du commun, comme Jean-Claude Biver était une chance unique à ne pas manquer. Personnellement je place M. Biver à la hauteur d’un Steve Jobs.
Il y a d’ailleurs énormément de ressemblances entre les deux personnages et leur manière d’appréhender le business et le marketing en particulier. Ce n’est pas pour rien que M. Biver commença son intervention en clamant à la vue du PC posé sur le pupitre que lui « était Mac! » (voir la vidéo – mal cadrée –  à la fin de cet article).

Tout comme Apple, Hublot est une marque forte et qui ne laisse pas indifférente: on aime ou on aime pas. Mais quand on achète, on n’achète pas juste un produit mais une « culture » et un statut.
C’est dans leur approche du marché et du marketing que les deux marques se ressemblent le plus. Celle-ci peut être résumée par cette citation de Peter Druker: « The best way to predict the future is to create it. »
Faire le marché plutôt que de se plier à ces exigences, insuffler une culture d’entreprise et une promesse de marque qui dépasse simplement le produit, challenger en permanence le statut-quo, travailler la différence!

M. Biver possède le charisme du visionnaire, mais son succès se résume lui en 3 mots: travail, travail, travail. Et passion aussi. Et partage. Partage qui se retrouve dans leur présence online et l’utilisation que la marque fait des réseaux sociaux: précurseur dans l’horlogerie avec Hublot TV, 1 262 130 vues sur l’ensemble de leurs vidéos sur YouTube, 145 100 « likers » sur Facebook à ce jour, 781 followers sur Twitter
Avec +145 000 Likers sur Facebook, Hublot est l’une des marques de luxe les plus appréciées sur le réseau social. Cependant une analyse de leur fan page montre que la marque ne va pas jusqu’au bout de la démarche « relationnelle ». Hublot pousse effectivement de l’information sur ce canal, lui-même fortement « liker » et commenter par les fans mais pas de traces d’Hublot dans les commentaires, pas d’échanges avec les fans et de conversations…
Je vous invite à lire notre précédent article intitulé “L’art de créer des expériences de marque online uniques” si ce sujet vous intéresse plus en particulier.

Je vous propose à présent de visionner la vidéo ci-dessous. Il s’agit des 20 minutes durant lesquelles M. Biver s’est réellement concentré à expliquer son concept du « SponsorTing »: le marketing du sponsoring. Il illustre le concept en parlant de l’athlète Usain Bolt, the King of Speed!

Je vous laisse (re)découvrir cette intervention et me réjouis de lire vos commentaires.

M. Biver est Mac et « tout commence par là »! 😉

Visited 5 times, 1 visit(s) today