lessonsfromgame

Xmedialab | Ce que l’industrie du jeu nous enseigne

Le sujet de la présentation de ErinRose Sullivan portait sur les enseignements de l’industrie du jeu.

Pour elle, le solitaire de Microsoft a permis aux gens de ne pas avoir peur de l’informatique.  Le digital a ouvert les portes de micro-paiement. Le mobile a ouvert les portes de la socialisation, l’iphone, celles des interfaces tactiles. Plus ou moins chaque évolution de l’industrie du jeu a apporté sont lot de nouveaux comportements et de nouvelles possibilités.

Ce que nous avons appris, c’est que ces évolutions deviennent un droit pour les gens.  Plus question de retourner en arrière.

Une nouvelle expérience redéfinie par essence les attentes pour les prochains jeux.

Un jeu aujourd’hui doit être:
- meilleur que les précédent
- plus rapide
- instantanément actionnable (plus de planification)

 

 

Les nouvelles générations, redéfinissent également leurs attentes.

C’est le cas pour l’industrie de l’automobile.

Aux états unis, parmi les personnes de moins de 24 ans, 25% d’entres-elles sont moins disposées à acheter un véhicule que la génération précédentes.
A leurs yeux, une voiture personnelle est cher et anti-social.

 

 

 

 

 

Regardez cette publicité pour Toyota.
La jeune fille illustre complètement cette attitude.

Ceci est un challenge pour l’industrie en général car plus les technologies progressent et plus les attentes changent.

Un constructeur automobile va devoir aujourd’hui non plus travailler les fonctionnalités de sa voiture ou sa consommation, mais son concept même s’il souhaite encore pouvoir vendre des véhicules demain.

Si on veut que les jeunes achètent une voiture demain, il va falloir la rendre distrayante, amusante et sociale.  Pas uniquement performante.

Le contenu est clef. Au final on revient toujours à la même chose.

  • Il doit être bon.
  • Il est doit être captivant.
  • Il doit être social.
  • Son utilisation doit intégrer et faciliter la socialisation.

Par extension, si vous développez un produit ou un service vous allez devoir concevoir non pas seulement sa fonction mais son attractivité sociale, comment il s’intègre à la communauté ou en facilite l’extension et sa compatibilité avec tous les autres car son utilisation sera par défaut multitâche.
Bref c’est intégrer la pensée digitale à la réflexion marketing.
L’approche de Erinrose consiste à accompagner les entreprise vers l’univers digital.  Je ne parle pas de facebook ici, mais de pensée digitale.
D’ailleurs son talk m’a beaucoup fait pensé à la masterclass à laquelle j’avais assisté à 99 avec Aaron Dignan.

ErinRose est également revenue sur une différence fondamentale entre la “customization” et la “personnalization”.
Si les deux termes se traduisent par le même mot en français, leur sens est subtilement différent.

La “customization” c’est la possibilité que l’on donne à l’utilisateur de définir ce qu’il souhaite > par exemple comme un configurateur mini pour construire la voiture de ses rêves.

La “personnalization” c’est le fait de faire ce que l’on pense être ce que l’utilisateur veut > par exemple une version jeune d’une voiture (206 junior) pour un jeune, une version sport (206 GTI) pour l’amoureux de la vitesse…

Son propos ici était de dire que la pensée marketing de demain n’est pas l’application des vieux préceptes d’hier mais la re-conception complète de ce que l’on a appris versus les pratiques et tendances digitales. Celle-ci ne font pas que raccourcir les cycles ou rendre disponible plus vite.  Ces nouvelles pratiques influent sur nos comportements et ces nouveaux comportements sont en train de complètement modifier nos attentes. On ne veut plus que le marketeur pense pour nous, on veut qu’il nous permettre de laisser libre court à notre conception des choses. A méditer!

BIO
Enrinrose Sullivan
Digital marketing strategist

Website: bright-lab.co.uk

Lire sa bio complète sur Xmedialab

Cet article a été écrit suite à la conférence Xmedialab qui a eu lieu le 27 septembre 2013, à l’Ecal à Lausanne.
Vous pouvez voir toutes les photos que nous avons pris sur mon compte instagram.

Autres images issues de la présentation:

Be Sociable, Share!

related articles

add a comment:

*