Relations Publiques 2.0

written by sandrine 5 juin 2008
Relations Publiques 2.0

Voici qui devrait réveiller le petit monde des relations publiques et modifier enfin le périmètre de la profession.

Campés sur leurs vieilles habitudes et dépassés par les enjeux du web, les relations publiques ont du mal à évoluer. Les « relationnistes » sont encore peu à avoir établi des repères dans ce monde du web et pourtant, il va falloir qu’ils s’y mettent.

Patricia Ott (via CFO News), Directrice Générale de LEWIS PR en France commente :

« L’émergence du « social media » a donné naissance à une nouvelle approche des relations presse qui intègre maintenant l’interactivité, le multimédia et l’écriture Web. Le Web 2.0 offre de nouvelles opportunités de prises de parole pour les entreprises. C’est à nous, agence de relations presse, de leur faire prendre conscience des bénéfices qu’elles peuvent en tirer et de les aider à mieux contrôler l’information qui y circule. »

Hier à reculons, aujourd’hui par nécessité, ils vont devoir permettre aux entreprises d’établir des vrai stratégies cross média. L’envoi massifs de communiqués de presse à des connaissances rassurantes va devoir coexister avec l’établissement de nouvelles relations sur le web dans des domaines aussi vastes que les blogs, les réseaux sociaux et les sites d’influence.

Les chiffres parlent d’eux même : 96% des directions communication et marketing considèrent cette activité comme un élément clé dans leurs plans de communication, ce qui s’est concrétisé cette année par une augmentation des budgets alloués aux relations presse.

Cette tendance, qui devrait se poursuivre en 2008, est notamment liée aux nouveaux besoins de communication des entreprises, générés par l’émergence de l’Internet communautaire et du Web 2.0.
Ce changement est un véritable challenge car c’est un réseau entier qu’il faut établir, de nouvelles pratiques de communication (écriture web, relations avec les blogueurs…) qu’il faut mettre en place et enfin une identification des points clefs sur une toile immensément vaste.
Le recrutement de nouveaux profils me semble un minimum voire même le rapprochement avec des spécialistes du web. Les relationnistes ont tout à gagner de cet enrichissement car si la présence dans les médias semblait difficile aux entreprises, les stratégies de visibilité sur le net leur sont encore plus inaccessibles. Je n’ai pas d’exemple en tête pour le moment mais je suis prète à parier que ces RP2.0 vont fleurir prochainement.
Reste à s’assurer qu’ils ont bien recruté les experts et construit une approche spécifique aux règles de ce nouveau média. Si vous connaissez des relationnistes qui fonctionnent ainsi en Suisse, je veux bien connaître leur nom et les coordonnées.

You may also like

Leave a Comment


*